DEVOCITE

Multimedia et Culture

OBJET/OEUVRE GEANTE INTERACTIVE : Le Vase Qui Parle, Avatar geant d’un vase antique

 

Université de Lille3, Palais des Beaux Arts, Lille (Avril 2013)

Il s’agit de la reproduction en très grand format d’un vase grec à figures noires du Palais des Beaux-Arts de Lille (référence 763) réalisé à Athènes au VIesiècle avant J.C. Les thèmes abordés par le vase sont des sujets mythologiques liés la Guerre de Troie : le Jugement de Pâris et des confrontations guerrières.

Le projet est une coréalisation Université de Lille3 / Devocité. L’exposition est nomade.

Vase_qui_parle_original_avatar

 

Le vase géant est interactif. Le vase nous explique qui il est et fait parler les personnages qui sont peints sur lui lorsque le public pointe un des éléments iconographiques du vase.

IMG_4583_2_smallPointage VQP

 

Video

Le Vase Qui Parle (Teaser Officiel) – Réalisation Pikub

 

Expositions du Vase Qui Parle

IMG_4589IMG_20130613_0007181280px-Lille_palais_des_beaux-artsconseil_regional_npdc

  • Du 10 avril au 10 juin 2013 : B.U. de l’Université de Lille3, Villeneuve d’Ascq
  • Du 13 juin au 1er juillet 2013 : Maison du projet du Louvre Lens, Lens
  • Du 14 au 25 septembre 2013 : Palais des Beaux Arts, Lille
  • Du 22 octobre au 8 nov. 2013 : Conseil Régional du Nord-Pas de Calais, Grand Hall

 

Les enjeux et fonctionnalités

Ils sont détaillés dans une interview sur le site d’Insula, intitulée “Le Vase qui parle ou l’experience (non) numérique”. Voir le contenu de l’interview ici.

Le vase original exposé au Palais des Beaux-Arts de Lille - Ch. Hugot - « Insula »

Le vase original exposé au Palais des Beaux-Arts de Lille – Crédit photo : Ch. Hugot

Les enjeux

  • Une nouvelle forme de médiation autour d’un objet exceptionnel de petite taille, riche en détails et difficile à appréhender dans son contexte d’exposition habituel
  • Une technologie innovante de pointage permettant de multiples pointeurs simultanés et une interaction parfaite avec l’objet réel sans l’altérer visuellement
  • Un nouveau regard sur l’objet archéologique, en mettant ses personnages à taille humaine
  • Donner envie d’aller voir le vase original

 

Les fonctionnalités

  • Fonctionne avec grand nombre de pointeurs
  • Les visiteurs peuvent basculer dynamiquement entre un discours adulte ou enfant
  • La visite peut s’effectuer seul ou à plusieurs avec un pointeur commun. Les explications ne sont pas intrusives pour les autres visiteurs (immersion au casque)
  • La scénographie globale est conçue pour être itinérante et démontable (voir stop motion du montage)

 

Le scénario utilisateur

VQP - Pointage chevaux

  • Prendre un casque audio (sans-fil) et un petit pointeur
  • Choisir le discours adulte ou enfant en badgeant le pointeur
  • Pointer n’importe quel élément iconographique du vase
  • Valider avec le bouton du pointeur
  • L’élément iconographique est éclairé
  • Le vase nous parle successivement de la scène complète, puis du personnage pointé, puis du détail du personnage pointé.

 

La scénographie de l’exposition

PBA DESSUS 2

IMG_5472

 

Elle est constituée du vase au centre de l’espace, ainsi que de :

  • 3 panneaux périphériques contextualisant le vase
  • un meuble pour la gestion des pointeurs et des casques
  • un boitier de selection du discours “enfant” ou “adulte”.

 

 

Une alternative pour les groupes avec médiateur

IMG_2075s

 

 

La technologie de pointage

Elle est adaptée à tous les objets en volumes ou surfaces 2D de grande taille.

La captation des coordonnées de pointage est basée sur une technologie optique (infra-rouge). Elle repose notemment sur une ou plusieurs webcams avec optique grand angle (3 pour ce projet), à placer dans ou à l’exterieur de l’objet, et une analyse de type “computer vision” par le logiciel open-source CCV.

L’identification des sources des pointeurs est une technologie Devocité. La R&D a été initiée dans le cadre du projet mais inaugure d’autres usages. Elle est particulièrement innovante car:

  • elle permet d’identifier la personne qui pointe et là où elle pointe, afin de lui renvoyer une information spécifique (vers un casque audio sans-fil ou un mobile)
  • elle fonctionne avec plusieurs personnes simultanées, jusqu’à 20, voir plus

 

Participants

Une partie de l'équipe lors de l'inauguration

Une partie de l’équipe lors de l’inauguration : Giorgos Sanidas, Christophe Hugot, Arnaud Waels, Isabelle Westeel

Vase qui parle : Détail des participants

Voir le détail des participants

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Chef de projet : Isabelle Westeel – directrice du SCD – B.U. de Lille3
  • Direction scientifique : Christophe Hugot – directeur de la Bibliothèque des Sciences de l’Antiquité - Lille3
  • Concept, conception numérique : Arnaud Waels – Devocité.
  • Conception éditoriale : Christophe Hugot et Giorgos Sanidas – Lille3
  • Photographie très haute résolution : Gauthier Havet
  • Scénographie :
  • Evaluation : Michèle Gellereau et Juliette Dalbavie – Laboratoire Geriico - Lille3
  • Cofinanceurs :  Ministère de la culture dans le cadre de “Services culturels innovants 2012″, Pictanovo dans le cadre d’”Expériences interactives 2012″, Learning Center, BU Lille3.

 

La presse et les conférences

Blog:

Presse papier:

  • « Villeneuve d’Ascq : un avatar numérique pour lever le voile sur les détails de l’Antiquité », La Voix du Nord : article du 12 avril 2013.
  • « Quand un objet numérique dernier cri fait « parler » un vase de l’Antiquité », La Voix du Nord : article du 13 avril 2013.
  • « Quand un objet numérique dernier cri fait « parler » un vase de l’Antiquité », Nord Éclair : article du 16 avril 2013.

Conférences:

  • CLIC au LAM, Villeneuve d’Ascq, fevrier 2013
  • Conférence internationale : Digital Heritage 2013, Mucem, Marseille, 29 Oct. 2013
  • CiDE 16, Colloque International sur le Document Électronique, Université de Lille3, 21-22 Nov. 2013
  • Journée d’Etudes sur le design interactif. Organisation Devisu – Pictanovo – LeFresnoy, Figures de l’utilisateur. Le Fresnoy, Tourcoing, 26 Nov. 2013

Twitter:

Reportage Video:

  •  Reportage vidéo de Alessia Albertin et Aurélien Savart, pour La Voix l’Etudiant

 

logos-vqp